Préparation de vos fichiers

Parce que l’imprimerie reste un métier technique :

Notre service PAO vous conseillera.

Nous vous proposons un lexique, et quelques conseils pratiques qui vous aideront à préparer au mieux votre impression.

Lexique

Conseils pratiques

Quel logiciel puis-je utiliser ?
Les logiciels les plus courant pour la création des maquettes sont InDesign, Photoshop, Illustrator, X-Press.
D’autres logiciels sont cependant utilisés mais n’offrent pas forcément la qualité attendue (Publisher, Word, OpenOffice, etc.).

Couleurs RVB ou CMJN ? Quelle est la différence ?
L’impression se fait en quadri CMJN (C:cyan, M:magenta, J:jaune, N:noir).
Si vous travaillez en RVB (R rouge, V vert, B bleu) ou utilisez des images RVB, il y’a de gros risques à ce que les couleurs à l’impression soient faussées !

Quelle doit être la résolution de mes images ?
Pour un rendu optimum, les images doivent avoir une résolution de 300 dpi minimum. Néanmoins, il est inutile de dépasser cette valeur, vos fichiers seront inutilement lourds.

Comment obtenir une couleur noir de bonne qualité ?
N’oubliez jamais d’ajouter une couleur supplémentaire (en général du cyan) à votre noir. Avec un aplat de noir à 100%, c’est un gris qui est obtenu à l’impression.
Exemple : 100% de noir et 5% de cyan.

Dois-je envoyer mes polices de caractère avec mon fichier destiné à l’impression ?
Même si nous ne disposons pas de toutes les polices de caractère, il n’est pas nécessaire de nous les envoyer. Le moyen le plus sûr reste la vectorisation de votre police, si vous en avez la possibilité. Sinon, il est en effet nécessaire de les fournir à votre imprimeur.

Pourquoi les fonds perdus sont-ils indispensable ?
Si vous voulez éviter d’avoir des filets sur vos documents imprimés, il est impératif de placer des fonds perdus à votre fichier .
Un fond perdu de 5 mm est suffisant pour cela.
Exemple : Pour une carte de visite de format 85 x 55 mm votre fichier aura les dimensions de 95 x 65 mm. (85+5×2=95 et 55+5×2=65)